Imprimer cette page

>>Dans quelle société souhaitons nous vivre en matière d'énergie?

Après la participation de plus de 2 700 personnes aux 86 débats-citoyens réalisés sur 6 mois, après plus de 160 contributions réalisées en petits groupes, après plus de 1 500 questionnaires renseignés, 9 préconisations citoyennes principales sont ressorties de l’analyse des débats et des réponses au questionnaire.


Ces préconisations ont été présentées lors de la Conférence régionale de l’énergie organisée le 22 mai 2013 à l’Hôtel de Région des Pays de la Loire, à l’issue des Etats régionaux de l’énergie, portés par la Région des Pays de la Loire et l’Etat.


Elles ont également été discutées lors de la séance de restitution du projet de la Chaire, le 30 mai 2013 à l’Ecole des mines, où près de 160 personnes étaient présentes.

 

Parmi les préconisations ressort principalement :


• Nous engager et agir face à un diagnostic largement partagé sur une situation énergétique et climatique très préoccupante ;

• Centrer la vision, pour un avenir énergétique pérenne, sur les énergies renouvelables, associées à une réduction significative de nos consommations d’énergie au travers de nos modes de vie et de consommation ;

• Participer aux processus de décision au travers une gouvernance territoriale multi-parties prenantes à inventer, et avec une articulation pertinente et cohérente des différentes échelles du territoire ;

• Affirmer un besoin de formation, d’information et d’implication du plus grand nombre pour que chacun puisse comprendre l’intérêt individuel et collectif de s’engager et de « faire sa part » ;

• Prendre en compte les principes de solidarité, de responsabilité et de démocratie dans les dispositifs à imaginer et les décisions à prendre ;

• Donner une suite à ces préconisations, poursuivre cette dynamique collective, condition nécessaire pour relever les défis.

 

>> De la vision à l’entrée en transition


Les participants ont clairement signifié leur souhait de voir se poursuivre cette dynamique collective, nombre d’entre eux se disant prêt à s’engager. Après ce premier travail sur la vision, la prochaine phase de la recherche action s’oriente sur deux enjeux principaux :

• Faire émerger une culture énergie-climat partagée par le plus grand nombre, en s’appuyant sur les 2 700 participants aux débats-citoyens, en tant que « passeurs en énergie-climat » auprès de leur famille, amis, réseaux...

• Faire émerger et accompagner des projets citoyens de transition sociétale sur leur lieu de vie, à travers par exemple d’un « appel à projets citoyens », en lien avec leur bassin de vie, et sur la base d’un cahier des charges co-construit...
Plus d’infos : http://www.mines-nantes.fr/TRANSITION-E