Imprimer cette page

Indicateurs de richesse

 

INDICATEURS DE RICHESSES ET TERRITOIRES : un enjeu démocratique? 

 

La Recherche action "Nouveaux indicateurs de richesse" vise à conduire, à partir de l'analyse d'expériences concrètes et d'apports réflexifs, une exploration sur l'enjeu démocratique et de la contribution citoyenne dans l'élaboration et dans l'usage des indicateurs de richesses.

Voir Note de problématique

En effet, le postulat central est le suivant : il ne peut y avoir légitimation de nouveaux de choix d'indicateurs de richesses sans processus démocratique. Nous sommes aujourd'hui à la croisée des chemins, et la question qui nous est posée est celle des valeurs autour desquelles nous voulons faire société, pour aujourd'hui et pour demain. Pour reprendre les termes de Jean Fabre (1), «  La question des valeurs est devenue aujourd'hui inéluctable car, pour la première fois dans l'histoire, l'humanité toute entière va devoir repenser par nécessité, et non par simple choix, le pacte économique, le pacte social et le pacte environnemental qui lient tous les êtres qui la composent. .

Cette question nous interroge tous, et appelle une réponse collective et concertée.

Ainsi, la recherche-action se propose d'explorer, approfondir et développer les démarches, d'interroger les cadres et dispositifs permettant la mise en œuvre d'une réelle dynamique démocratique et participative tout au long du processus : dans la définition des indicateurs ; dans la remontée des données et informations constitutives des indicateurs choisis ; dans la concrétisation en actions (individuelles et collectives) à partir du cap défini collectivement ; dans la transparence, la lisibilité et la réciprocité du rendu-compte ; dans le débat que ces informations peuvent provoquer et dans l'évolution des indicateurs en fonction des avancées et des nouveaux enjeux,..

Note :

La recherche action n'a pas pour seul objet d'étude et d'analyse la démarche Nouveaux Indicateurs de Richesse mise en œuvre dans les Pays de la Loire. Au contraire, elle a vocation à s'élargir par mise en perspective et croisement avec d'autres initiatives, dans l'ouest (dont les expériences et initiatives portées par les partenaires de la Chaire membres du Comité de Pilotage), dans d'autres régions en France (comme le Nord Pas de Calais, Mulhouse, la Gironde, Grenoble), et à l'international.

Cependant, cette démarche « NIR PDL » constitue un élément important des travaux de la Chaire sur cette thématique, et plusieurs partenaires de la Chaire ont participé à sa mise en œuvre, en tant que porteur du projet (Région Pays de la Loire, ODP), organisateurs ou contributeurs aux débats. En ce sens, elle constitue une référence, qu'il convient d'expliciter, afin que les enseignements de cette démarche puissent contribuer à la recherche-action, tout en lui permettant de s'en détacher.

 

Pour aller plus loin :

 

 

1Ancien Directeur adjoint du PNUD