Imprimer cette page

Revue par les parties prenantes

REVUE PAR LES PARTIES PRENANTES de la CHAIRE PARTENARIALE

Eléments méthodologiques

 

Compte tenu de la posture retenue dans le cadre de la Chaire "développement humain durable & territoires", la revue par les parties prenantes1 présentée ici vise à questionner la transformation radicale de notre modèle de développement (en identifiant les dimensions et conditions nécessaires pour la phase de transition)

 

Définition

Une revue par les parties prenantes de la Chaire partenariale consiste à réaliser une analyse collective d'un projet, d'une démarche, d'une organisation, …

La notion de parties prenantes fait référence à toutes les personnes ou organisations potentiellement intéressées ou concernées (par choix ou par situation imposée) par le projet, la démarche, … soumis à l'évaluation.

La revue par les parties prenantes, qui n'est ni une auto-évaluation, ni un audit, comporte plusieurs intérêt:

- Elle propose un espace inédit, transversal, dans le cadre duquel les parties prenantes peuvent se rencontrer et échanger hors des contingences institutionnelles habituelles

- elle s'organise deux séances seulement, ce qui permet la mobilisation des partenaires de façon intense mais pas trop contraignante.

 

 

Il existe deux niveaux possibles de mobilisation:

- Celui des parties prenantes au sens littéral, le panel étant composé de représentants du territoire ou de l'organisation concerné(e),

- et dans une vision élargie des parties prenantes, un groupe d'acteurs intéressés par le projet mais pas directement impliqués.2

L'essentiel est de réaliser un tour de table le plus diversifié possible, de façon à enrichir les questionnements et les remarques.

La Chaire permet une mobilisation sur ces deux niveaux dans une, apportant dès lors une

 

Objectifs

Une revue par les parties prenantes vise à permettre :

  • d'enrichir une démarche, un projet, une organisation, … grâce au questionnement, à la formulation de remarques ou de préconisations par l'ensemble des parties prenantes

L'idée est de favoriser une approche qualitative, d'aider le porteur de projet à avancer dans le sens de la transformation

  • de mieux se connaître en découvrant de façon approfondie les pratiques de l'un des partenaires

 

 

Méthode

Une revue par les parties prenantes se réalise en deux séances, animée par une personne régulatrice du temps et de la prise de parole.

Séance n°1

Préparation de la séance – Chaque participant(e) pressenti(e) reçoit en amont de la rencontre une note présentant le projet, la démarche, l'organisation à évaluer.

Déroulement de la séance (3 heures)- Le porteur de projet présente l'objet de l'évaluation, les questions qu'il se pose, ce qui fonctionne, ce qui est difficile les raisons pour lesquelles il réalise cette revue par les parties prenantes (entre 30 et 45 mn d'intervention).3 Pendant cette phase, quelques questions peuvent éventuellement être posées par les participants mais simplement sur des éléments de compréhension (la personne qui régule faisant l'arbitrage des questions relevant de ce moment ou de la phase suivante. La réponse ne doit pas être du registre de la justification, mais de l'éclairage).

Sur la base de cette présentation et de la lecture de la note en amont, les participants lancent questions, remarques, suggestions.

Le porteur de projet ne réagit pas et ne répond pas.

 

Séance n°2 – Environ un mois après la première

Préparation de la séance (2 heures) – Le porteur de projet s'approprie les remarques, suggestions, questions émises en séance n°1 et étudie leur prise en compte ou non

Déroulement de la séance

Le porteur de projet explique ce qu'il a perçu des remarques, suggestions, questions émises en séance n°1 et précise :

  • Ce qu'il entend prendre en compte et comment

  • Ce qu'il ne retient pas et pourquoi (désaccord, sans intérêt pour ce qui le concerne, trop difficile, déjà fait, …)

  • Ce qu'il ne comprend pas dans les questions, remarques et suggestions

  • Les enseignements de l'exercice

L'échange s'ouvre avec les participants jusqu'à clôture de la séance.

L'exercice "revue par les parties prenantes" est pratiquement achevé. Avant de conclure, le porteur de projet indique les enseignements qu'il retient de l'exercice. Il peut décider d'en rester là ou éventuellement de prendre date pour dans un an environ sur les suites qui seront données dans les faits.

Règles du jeu

L'exercice de revue par les parties prenantes suppose, de part et d'autre (le porteur de projet qui se "met à nu", les participants qui questionnent et suggèrent), une posture de bienveillance et de confiance mutuelle, l'adoption d'un nouveau rapport à l'expertise (Toutes les expertises se valent qu'elles soient académiques, techniques, politiques, mais aussi issues du vécu – et pas seulement de l'usage. Pas d'arrogance dans les postures).

Quelques clefs

  •  Une personne = une voix
  •  L'intelligence collective
  •  Pas d'autocensure, toute question ou remarque étant de fait légitime si elle paraît pertinente à celui(celle) qui s'exprime
  •  Toutes les critiques sont possibles, mais une critique = une suggestion (dans le sens : proposition pour résoudre le problème ou au-moins, bonne façon de poser les questions)
  •  De l'écoute et de l'empathie (essayer de se mettre à la place du porteur de projet pour apporter les analyses et les recommandations au plus près de sa réalité)
  •  Les engagements de la part des participants :
    • Lire les documents préparatoires

    • Etre présents aux deux séances

    • Respecter les éléments de confidentialité, si le porteur de projet en fait la demande

 

 

Contact - Chaire "développement humain durable & territoires" : chaire-dhd-territoires@mines-nantes.fr

----------------------------------------------------------------------------------

1Démarche inventée au Québec, et développée aujourd'hui dans des espaces tels que la Chaire responsabilité sociale des entreprises et développement durable de l'Université du Québec à Montréal

2Dans une vision élargie de la notion de parties prenantes.

A titre d'exemple, la revue par les parties prenantes relative à l'Agenda 21 de Brest Métropole Océane sera réalisée d'une part en présence d'acteurs du territoire brestois, d'autre part avec la participation de représentants d'entreprises, de collectivités et des instances consultatives d'autres territoires de l'ouest.

3La revue des parties prenantes n'a de sens que si cette présentation va au fond des choses, est exigeante en termes de contenu, dépassant de loin un témoignage d'expérience habituel et une approche communicante.